Ciné-Ressources – Fiches personnalités

Ken Loach

Réalisateur, Scénariste, Interprète


imprimer
Naissance
17 juin 1936 à Nuneaton (Warwickshire, Grande-Bretagne)
>> Rechercher "Ken Loach" dans le catalogue Ciné-Ressources

Formation

Après avoir étudié le droit à Oxford, Ken Loach monte sur les planches avec une troupe de province. Il débute ensuite à la BBC en 1960, où il produit des téléfilms avec Tony Garnett, et se met à la réalisation dès 1964. Il signe notamment Cathy come home (1966), dont l'impact est si fort qu'il provoque un remaniement des lois anglaises pour les sans-abri.

Carrière au cinéma

Ken Loach fait ses débuts pour le grand écran avec Pas de larmes pour Joy (1967), Kes (1969) et Family life (1971), où il dénonce les excès de l'autorité familiale sur les enfants et les abus de la psychiatrie. Mais il continue de travailler énormément pour la télévision durant les années 70, imposant dans ses réalisations des thématiques fortement politisées, teintées des idées de la gauche sociale.
Ken Loach va devenir un des réalisateurs anglais les plus engagés de sa génération, et ouvrira la voie à ce qu'on considère comme la nouvelle vague du cinéma anglais des années 80 : un cinéma social. "Cinéaste de la classe ouvrière", selon le New York Times, "pourfendeur des injustices sociales" selon L'Humanité, Ken Loach veut amener le public à une prise de conscience. Ni distraction ni propagande, son cinéma se situe à mi-chemin entre le documentaire et la fiction. Réalisme social et revendications de gauche constituent sa signature. Dans un souci d'authenticité, il préfère les acteurs non professionnels et opte pour des individus qui viennent directement du contexte qu'il dépeint.
Tous ses films abordent des thèmes à caractère social ou politique. Le chômage dans Regards et sourires (1981) ; le passé nazi allemand dans Fatherland (1985) ; le conflit irlandais dans Hidden agenda - Secret défense (1990) ; la politique antisociale de Margaret Thatcher et la vie des travailleurs de banlieue dans Riff-raff (1991) et Raining stones (1992) ; le racisme dans Ladybird (1993) ; la guerre d'Espagne dans Land and freedom (1994) ; le Nicaragua sandiniste dans Carla's song (1996) ; ou les travailleurs immigrés syndiqués de Los Angeles dans Bread and roses (1999).
A la fin des années 90, Ken Loach est désormais un cinéaste reconnu autant pour l'esthétique que pour le message de son oeuvre. Dans Sweet sixteen (2001), Ken Loach arrive à la réflexion très noire que la société moderne n'offre aucun avenir aux classes défavorisées : pour "réussir" socialement, le personnage principal, Liam, un adolescent foncièrement bon, sombre peu à peu dans le trafic de drogue et la délinquance, seules sources de revenus faciles, et en arrive même au meurtre. Just a kiss (2003) aborde la thématique des conflits raciaux et religieux entre les différentes communautés d'immigrés à travers l'histoire d'amour prétendue impossible entre Casin, fils d'un Pakistanais musulman, et Roisin, une Écossaise catholique.
Deux ans plus tard, Ken Loach revient sur le sujet combien sensible du conflit irlandais, il signe Le Vent se lève qui décroche la Palme d'or à Cannes. Le réalisateur, à travers le genre du film de guerre, illustre les conflits internes qui secouèrent le peuple irlandais dans les années 1920, déchiré entre un radicalisme total et un consensus plus démocratique et républicain. Puis le cinéaste revient sur un de ses topos favoris, la critique du capitalisme et du libéralisme économique : dans It's a free world (2007) il décortique la perversion du système britannique en matière d'emploi des immigrés illégaux, à travers la déchéance morale d'Angie, une jeune chef d'entreprise se laissant aller à de plus en plus d'exactions pour faire vivre son agence.
Pour son film suivant, Ken Loach assume le genre de la comédie, certes toujours bien ancrée dans un réalisme social ; Looking for Eric (2008) est un conte où un postier de Manchester, qui voudrait en finir avec sa vie qu'il juge minable, se retrouve par magie "coaché" par son idole Eric Cantona. Avec humour et délicatesse, Ken Loach livre une recette de pugnacité et de solidarité, qui sont pour le réalisateur les armes majeures des petites gens. Loach s'essaie au thriller dans Route Irish (2009), en signant une dénonciation des guerres privées qui se sont greffées à la guerre en Irak
. Le cinéaste opte (enfin) pour une note d'espoir, comme il l'avait d'ailleurs fait dans Looking for Eric, avec La part des anges (2011), où il nous fait suivre les aventures drôlatiques d'une bande de jeunes Écossais, résolus à faire le casse du siècle non pas dans une banque mais dans une distillerie de whisky.

Autres activités

Avec Tony Garnett, il crée la compagnie de production Kestrel, en 1969.
Réalisateur du téléfilm Days of hope (1975), sur les mouvements sociaux dans l'Angleterre des années 1920, il est le producteur de Which side are you on ?, qu'il réalise en 1984.

Prix

  • Prix pour l'ensemble de l'oeuvre, 2014 au Festival International du Film (Berlin)
  • Prix pour l'ensemble de l'oeuvre, 2012 au Prix Lumières
  • Prix pour l'ensemble de la carrière, 2012 au Les Lumières
  • Prix pour l'ensemble de la carrière, 2009 au EFA - European Film Academy
  • Meilleur réalisateur, 1994 au London Critics Circle Awards pour le film : Raining stones
  • Mention Spéciale, 1994 au BAFTA - The British Academy of Film and Television Arts

Ouvrages

  • Agent of challenge and defiance : the films of Ken Loach / edited by George McKnight. - [Wiltshire] : Flicks Books, 1997
  • Ken Loach, un rebelle / Francis Rousselet. - Paris : Ed. du Cerf ; Condé-sur-Noireau : Corlet, 2002
  • Take ten : contemporary British film directors [Biographie] / Jonathan Hacker and David Price. - Oxford : Clarendon Press, 1991

Périodiques

  • Avant-Scène Cinéma (L'), n° 517, décembre 2002
  • Cahiers du Cinéma (Les), n° 484, octobre 1994
  • Cinéma, n° 171, décembre 1972
  • Film Comment, vol. 24, n° 2, mars/avril 1988
  • Films and Filming, vol. 18, n° 6, mars 1972
  • Jeune Cinéma, n° 127, juin 1980
  • Jeune Cinéma, n° 134, avril/mai 1981
  • Jeune Cinéma, n° 137, septembre/octobre 1981
  • Jeune Cinéma, n° 183, octobre/novembre 1987
  • Jeune Cinéma, n° 202, juin/juillet 1990
  • Jeune Cinéma, n° 240, novembre/décembre 1996
  • Jeune Cinéma, n° 66, novembre 1972
  • Mensuel du Cinéma (Le), n° 10, octobre 1993
  • Positif, n° 392, octobre 1993
  • Positif, n° 404, octobre 1994
  • Positif, n° 416, octobre 1995
  • Positif, n° 491, janvier 2002
  • Première, n° 122, mai 1987
  • Sight and Sound, vol. 8, n° 11, novembre 1998
  • Stills, n° 27, mai/juin 1986

Liens Internet

Courts métrages

en tant que : Réalisateur

1984Which Side Are You on ? Ken Loach
1997Flickering Flame (The) Ken Loach

Longs métrages

en tant que : Réalisateur

1966Cathy Come Home [TV] Ken Loach
1967Poor Cow
Pas de larmes pour Joy
Ken Loach
1969 Kes Ken Loach
1971Family Life Ken Loach
1978Gamekeeper (The) Ken Loach
1979Black Jack Ken Loach
1981Looks and Smiles
Regards et sourires
Ken Loach
1985Fatherland Ken Loach
1990Hidden Agenda
Hidden agenda - Secret défense
Ken Loach
1991Riff-raff Ken Loach
1992Raining Stones Ken Loach
1993 Ladybird Ladybird
Ladybird
Ken Loach
1994Land and Freedom Ken Loach
1996 Carla's Song Ken Loach
1997 My Name Is Joe Ken Loach
1999 Bread and Roses Ken Loach
2001 Navigators (The) Ken Loach
2001 Sweet Sixteen Ken Loach
2002 September 11 Samira Makhmalbaf, Claude Lelouch, Youssef Chahine, [etc.]
2002 September 11 : Royaume-Uni Ken Loach
2003 Ae Fond Kiss
Just a kiss
Ken Loach
2005 Tickets Ermanno Olmi, Ken Loach, Abbas Kiarostami
2005 Wind That Shakes the Barley (The)
Le Vent se lève
Ken Loach
2006 Chacun son cinéma Theo Angelopoulos, Bille August, Olivier Assayas, [etc.]
2006Chacun son cinéma : Happy ending Ken Loach
2007 It's a Free World Ken Loach
2008 Looking for Eric Ken Loach
2009 Route Irish Ken Loach
2011 Angels' Share (The)
La Part des anges
Ken Loach
2012 Spirit of 45 (The)
L'Esprit de 45
Ken Loach
2013 Jimmy's Hall Ken Loach
2015 I, Daniel Blake
Moi, Daniel Blake
Ken Loach

en tant que : Scénariste

1967Poor Cow
Pas de larmes pour Joy
Ken Loach
1969 Kes Ken Loach
1978Gamekeeper (The) Ken Loach
1979Black Jack Ken Loach
2002 September 11 : Royaume-Uni Ken Loach

en tant que : Interprète

2004 Je t'aime... moi non plus Maria de Medeiros
2007 40 x 15 Olivier Jahan
2009 Cheminots Luc Joulé, Sébastien Jousse
2009Di me cosa ne sai Valerio Jalongo
2009 Great Directors Angela Ismailos